Investir dans la technologie
News & Insights

Investir dans la technologie: petit guide sur l’évolution de cette dernière

La technologie de demain nous porte vers un monde intelligent, automatisé et robotisé. L’intelligence artificielle a apporté des innovations à pratiquement tous les secteurs de l’économie. Les opportunités d’investissement dans le secteur de la technologie n’ont cessé de se multiplier rapidement et sont sur le point de tenir le haut du pavé.

Le monde moderne prend ses racines dans la révolution industrielle qui a débuté en Grande-Bretagne à la fin du XVIIIe siècle.1 Les avancées technologiques réalisées à cette époque ont jeté les bases sur lesquelles toutes les évolutions suivantes se sont appuyées.

La révolution industrielle est le point de départ d’une période de changements technologiques rapides qui se sont poursuivis aux XVIIIe et XIXe siècles. Cette révolution a marqué la fin des processus de production manuelle et l’entrée en scène des machines. Ce fut aussi le début des usines et des chaînes de production. L’énergie hydraulique et la vapeur ont remplacé les chevaux et les ânes. Un peu plus tard, le téléphone et l’électricité ont fait leur apparition.

Après la révolution industrielle, le chemin vers l’automatisation

Carlota Perez, la grande spécialiste des technologies, distingue quatre mutations majeures après la révolution industrielle: la période de la vapeur et du chemin de fer (1829), la période de l’acier, de l’électricité et de l’industrie lourde (1875), la période du pétrole, de l’automobile et de la production de masse (1908) et la période de l’information et des télécommunications (1971).2

L’économie «post-industrielle» actuelle dépend moins de la fabrication que des services qui associent capital humain (savoirs et compétences) et technologie. A mesure que les usines sont progressivement remplacées par des bureaux, les cols bleus laissent la place aux cols blancs, plus qualifiés. Pour soutenir la nouvelle économie du savoir, le niveau d’éducation est globalement en progression.

Au Royaume-Uni, qui fut le premier pays industrialisé du monde, le secteur manufacturier représentait 48% de l’économie en 1948. En 2014, cette part était d’à peine 14%. A l’inverse, les services sont passés de 46% à 79%.3 Les économies des autres pays du G7 ont connu des évolutions similaires.

Plus récemment, les avancées technologiques ont été sources d’innovation dans pratiquement tous les secteurs économiques. Ainsi, la musique, le secteur aérien et celui de la presse ont tous connu des changements profonds. De même, les avancées dans le domaine de la technologie financière rendent les services financiers plus efficaces. Le secteur de l’éducation n’est pas en reste: les cours en ligne gratuits et ouverts à tous (MOOC) contribuent au développement de l’enseignement à distance.

N’oublions pas non plus le «big data», ces énormes masses de données qui, analysées grâce à des programmes informatiques sophistiqués, permettent de dégager des tendances, des caractéristiques et des modèles, et de fournir aux entreprises et aux autorités publiques des informations sur le comportement social des individus, informations qui peuvent les aider à décider des orientations futures de leurs activités ou de leurs politiques.

Le secteur industriel continue d’évoluer, la robotique et l’automatisation permettant de remplacer progressivement le travail humain. Au cours des cinq dernières années, 75% des petites entreprises industrielles et 97% des grandes ont investi dans l’automatisation.4

Qu’est-ce qui tirera les prochaines mutations technologiques?

Sur le plan démographique, le monde connaît une évolution sans précédent. La proportion des personnes âgées augmente alors que les taux de natalité diminuent et que la longévité s’accroît. Le recours à la domotique et aux nouvelles technologies dans le secteur médical et le domaine des transports sera de plus en plus nécessaire pour répondre aux besoins de cette population plus âgée. La robotisation des soins aux personnes âgées est en plein développement, notamment au Japon, où le phénomène de vieillissement de la population est le plus prononcé.

Deux avancées technologiques en particulier, à savoir l’Internet des objets et l’intelligence artificielle, devraient avoir un impact énorme sur la société.

Les objets du quotidien seront pilotés par l’intelligence artificielle et connectés entre eux par le biais d’Internet, créant une sorte «d’intelligence collective», l’Internet des objets. Le partage de données entre ces objets connectés leur permettra de devenir «intelligents» et de pouvoir ainsi agir de manière proactive et adaptée aux signaux humains. Nous assistons déjà à des changements profonds dans la manière dont nous travaillons, avec les outils organisationnels intelligents qui prévoient et gèrent l’activité humaine. Dans l’avenir, l’intelligence artificielle et l’Internet des objets transformeront probablement notre mode de vie.

Ainsi les réfrigérateurs intelligents nous préviendront lorsqu’il manquera un quelconque produit alimentaire. Le chauffage domestique intelligent régulera la température en fonction de la météo ou de nos habitudes. Nous utiliserons des robots pour cultiver la terre, s’occuper des personnes âgées et des enfants, et procéder à des opérations chirurgicales délicates hors de notre portée. L’intelligence artificielle gérera nos systèmes de transport et nos réseaux sociaux et surveillera notre santé.

Conclusion

Nombreux sont ceux qui avaient pensé que l’automobile ne remplacerait jamais le cheval pour s’imposer comme le principal moyen de transport. De même, nombreux sont ceux qui n’avaient pas cru à la télévision, au four à micro-ondes, au téléphone mobile, à l’ordinateur et à Internet.

La technologie de demain nous emmène vers un monde intelligent, automatisé et robotisé. En termes d’investissement, il s’agit d’une tendance qui s’est développée rapidement au cours des dernières années et qui devrait bientôt se généraliser.

Et tout cela a commencé avec la révolution industrielle, il y a plus de 200 ans.