News & Insights

Investir prudemment avec les fonds de gestion de patrimoine librement accessibles

Les fonds de gestion de patrimoine sont des fonds mixtes à gestion active qui investissent dans des obligations, des actions et des placements alternatifs, comme l’immobilier, et sont basés sur un processus d’investissement systématique. Ils conviennent tout particulièrement aux investisseurs qui souhaitent investir de manière très diversifiée en une seule transaction, sans avoir à se soucier des fluctuations quotidiennes des marchés financiers – et ce avec la certitude que leur placement est à tout moment géré de manière professionnelle et optimisée en termes de risques.

Deux problèmes majeurs compliquent actuellement l’investissement: d’une part la stagnation des intérêts, les banques centrales maintenant une politique de taux d’intérêt très bas, et, de l’autre, le fait que, à l’échelle mondiale, les marchés obligataires et certains marchés actions renouent avec les sommets, après la correction temporaire infligée par la crise du COVID-19. Il est par conséquent plus important que jamais de ne pas se contenter de maîtriser les risques, mais de composer un portefeuille aux sources de rendement diversifiées. Les fonds multi-actifs de Credit Suisse Asset Management combinent depuis longtemps ces deux aspects essentiels dans leur processus de placement structuré, afin d’offrir aux clients des solutions de fonds toujours adaptées à l’environnement de marché.

Les fonds Privilege – un placement de base durable

La famille des fonds Privilege est gérée selon cette approche. Les fonds investissent au niveau mondial dans des obligations, des actions et des placements immobiliers. Les placements suisses sont largement sur-représentés – avec au moins 70% de titres libellés ou couverts en francs suisses. En outre, les fonds s’appuient largement sur les strictes directives de risque et de diversification ancrées dans la loi fédérale sur la prévoyance professionnelle vieillesse, survivants et invalidité (LPP), ainsi que sur les ordonnances afférentes. Ils investissent ainsi de manière tout aussi conservatrice que les caisses de pension suisses et d’autres produits de prévoyance, mais en étant librement accessibles.

Les fonds Privilege suivent par ailleurs une approche de durabilité, qui non seulement exclut les placements problématiques, mais tient également compte de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG1). Ils s’inscrivent ainsi dans le «Credit Suisse Sustainable Investing Framework»2. Plusieurs études ont montré que les entreprises leaders dans ce domaine enregistrent une croissance supérieure à la moyenne à plus long terme. Les données confirment clairement que les entreprises qui affichent une note ESG supérieure à la moyenne voient leur valeur évoluer de manière plus conséquente et plus stable.

Une famille de fonds, quatre profils de risque

Le concept Privilege se décline en quatre profils de risque distincts: Privilege 20, Privilege 35, Privilege 45 et Privilege 75. Les chiffrent représentent la pondération stratégique des actions. Plus la quote-part d’actions est importante, plus le rendement attendu est élevé, mais le risque aussi. Le plus vieux membre de la famille des fonds Privilege, le Privilege 45, a été lancé il y a plus de 20 ans. La bonne performance3 indique clairement que le concept des fonds a fait ses preuves.

Se constituer un patrimoine durant ses jeunes années, puis garder un positionnement défensif à l’âge de la retraite

Grâce à leur forte diversification et à leur orientation défensive, les fonds Privilege constituent un placement de base à long terme idéal, tant pour les jeunes que pour les plus âgés. Ils permettent aux jeunes investisseurs de constituer leur patrimoine, que ce soit en finançant une formation, un achat immobilier ou la prévoyance vieillesse. Ils permettent de participer aux marchés financiers même avec des petits montants en optant pour une stratégie professionnelle qui intègre des critères de durabilité et s’adapte aux conditions du marché. Ils sont également intéressants pour les investisseurs qui approchent de la retraite et souhaitent transférer leurs placements du 3e pilier vers une fortune libre en conservant une stratégie comparable.

Des fonds au processus de placement structuré

Comme nous l’avons déjà mentionné, les fonds de gestion de patrimoine suivent un processus de placement structuré. Chez Credit Suisse Asset Management, il comporte quatre étapes.

Tout d’abord, nous définissons l’allocation stratégique d’actifs – c’est-à-dire la répartition à long terme de la fortune de chaque fonds entre les différentes classes d’actifs. Celle-ci est axée sur le profil spécifique du fonds et nos évaluations de marché à plus long terme. L’allocation stratégique d’actifs est révisée chaque année sur la base de nos perspectives actualisées concernant le marché des capitaux, et adaptée en conséquence si nécessaire. Près de 70 classes d’actifs sont ainsi analysées au travers des prévisions de rendement, de risque et de corrélation pour les cinq années à venir. Nous tenons compte des évolutions économiques structurelles, des nouveaux marchés ainsi que d’autres facteurs impactant durablement les risques et rendements futurs. Les évolutions à long terme significatives, comme le contexte de faibles taux actuel ou l’importance grandissante des marchés émergents, illustrent à quel point il est crucial d’intégrer ces facteurs orientés vers l’avenir.

L’allocation tactique d’actifs est déterminée lors d’une deuxième étape. Il s’agit de la sur- ou sous-pondération à court terme des diverses classes d’actifs dans le cadre des fourchettes prescrites par la gestion de fortune stratégique. L’objectif est de tirer parti des opportunités de placement qui se présentent dans l’environnement de marché prévalant, dans chaque classe d’actifs, région ou devise. En pratique, nous ajustons régulièrement la répartition tactique de la fortune aux évolutions des conditions de marché, souvent chaque semaine.

Dans un troisième temps, nous construisons le portefeuille à proprement parler de manière à mettre précisément et efficacement en œuvre l’allocation tactique d’actifs au niveau des titres. La sélection des instruments de placement est basée sur la solide et longue expertise de Credit Suisse Asset Management. Pour les fonds axés sur le développement durable, les critères ESG mentionnés précédemment sont également pris en compte dans la sélection. Les importants volumes d’investissement induits par notre vaste gamme de produits permettent des coûts de transaction institutionnels très bas. Dans la mesure du possible, les investissements ciblés sont optimisés en termes de produit après impôts, un aspect particulièrement pertinent pour les stratégies d’investissement mondiales.

La quatrième étape du processus de placement concerne la maîtrise des risques. L’attention est portée sur la volatilité, la liquidité et les corrélations, par exemple. Cette supervision fondamentale du portefeuille est en permanence exécutée en arrière-plan. La liquidité des placements sous-jacents est tout particulièrement essentielle: les fonds de gestion de patrimoine offrant une liquidité quotidienne aux investisseurs, la plupart des investissements cibles doivent eux-aussi être liquides – l’importance de cette congruence des délais s’est clairement révélée lors de la crise financière de 2008.

Une grande transparence pour les investisseurs

Les fonds de gestion de patrimoine satisfont de manière optimale à différentes exigences. Il est par exemple facile pour un investisseur de remplir sa déclaration fiscale, puisqu’il doit simplement indiquer les informations détaillées concernant la position du fonds. Les fonds satisfont également les exigences croissantes de transparence quant aux coûts: la valeur nette d’inventaire (VNI) représente à tout moment la fortune nette après déduction de tous les frais du fonds. Des données détaillées concernant le fonds sont par ailleurs communiquées de manière transparente au travers des rapports semestriels et annuels, des fiches d’information actualisées chaque mois, de nos rapports mensuels et de notre fiche d’information de base. Par ailleurs, pour les fonds Privilege, Credit Suisse Asset Management élabore chaque mois un rapport sur le développement durable spécifique.

Classes d’actifs pour les investisseurs privés et institutionnels 

Outre les investisseurs privés, les investisseurs institutionnels, comme les fondations ou les fonds de pension, sont de plus en plus nombreux à investir dans les fonds de gestion de patrimoine, dont ils apprécient notamment la grande transparence. Credit Suisse Asset Management propose différentes classes d’actifs adaptées aux besoins des investisseurs.

Tirer parti des opportunités grâce à une grande rigueur d’investissement

Cette année a une nouvelle fois montré que le marché financier peut connaître une forte correction avant d’offrir des opportunités. Il est toutefois habituel que les investisseurs ne respectent pas suffisamment l’horizon de placement durant ces phases. Les nouvelles qui circulent sur les marchés financiers les induisent souvent en erreur en les incitant à se baser surtout sur des effets d’annonce. Par crainte de subir des pertes, ils vendent dans la précipitation manquant ainsi fréquemment le redressement du marché qui suit. Pourtant, l’expérience montre qu’environ 80% du succès d’un investisseur repose sur les stratégies de long terme – c’est-à-dire sur la pondération relative des classes d’actifs telles que les obligations et les actions – et non sur les décisions prises à la va-vite concernant un titre. Conserver un horizon de placement long constitue donc un aspect essentiel de la discipline d’investissement.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter

Nous contacter