Augmentation de l’efficacité énergétique. Plus de 2 600 mesures individuelles.

Augmentation de l’efficacité énergétique. Plus de 2’600 mesures individuelles.

Le secteur immobilier est à l’origine d’environ un tiers des émissions mondiales de CO2. L’amélioration de l’efficacité énergétique des bâtiments constitue donc une part importante des efforts déployés à l’échelle de la planète pour lutter contre le changement climatique. 

En collaboration avec Siemens et Wincasa, Global Real Estate de Credit Suisse Asset Management a conçu un programme permettant de réduire la consommation énergétique et les émissions de CO2 de ses immeubles. Des optimisations de l’exploitation ont ainsi permis de réduire en moyenne les émissions de CO2 de près de 10% par rapport à 2012 pour le millier d’immeubles intégrés dans le programme.

En vue d’augmenter l’efficacité énergétique et de réduire les émissions de CO2, Global Real Estate analyse et optimise systématiquement son portefeuille immobilier. À cet effet, il a implémenté en juillet 2012 un programme en coopération avec deux partenaires de longue date: Siemens Suisse et Wincasa. L’objectif est d’abaisser la consommation d’énergie de 10% et de réduire ainsi de 13000 tonnes par an les émissions de CO2 dans le millier d’immeubles des portefeuilles de tous les produits de placement immobilier.

Selon les résultats intermédiaires, une réduction moyenne du CO2 de près de 10% a été obtenue pour le millier d’immeubles participant au programme.

Marcus Baur, responsable Business Projects & Sustainability, Development & Construction

Contrôle énergétique et optimisation de l’exploitation

Ce programme se concentre sur le contrôle énergétique et l’optimisation de l’exploitation. À cet effet, les 64 immeubles les plus énergivores ont été raccordés à l’Advantage Operation Center (AOC) de Siemens basé à Steinhausen ZG, qui peut ainsi à tout moment surveiller précisément leur consommation en ligne. Si la consommation pour les équipements de chauffage, de ventilation et de climatisation s’écarte des valeurs de consigne définies, il est possible d’apporter immédiatement des corrections. En plus des 64 immeubles directement connectés à l’AOC, on étudie chaque année l’efficacité énergétique de quelque 900 autres bâtiments sur la base de leurs données de consommation, et leurs données énergétiques sont saisies dans le système Navigator de Siemens Suisse. À cet effet, des ingénieurs en énergie se rendent sur place tous les cinq ans pour analyser chacun des 900 immeubles définis dans le cadre d’une optimisation de l’exploitation. Ils étudient les lacunes des équipements de chauffage, de ventilation et de climatisation et vérifient si leurs paramètres peuvent être optimisés. Les résultats permettent au besoin la mise en œuvre de mesures ciblées permettant d’augmenter encore l’efficacité énergétique du bâtiment concerné.

Des objectifs ambitieux

La procédure systématique élaborée avec Siemens et Wincasa contribue de manière déterminante à la réalisation des objectifs ambitieux du programme. Dans le détail, les buts sont les suivants:

  • Réduction de la consommation d’énergie (mazout, gaz, électricité, etc.)
  • Réduction des émissions de CO2
  • Réduction des coûts de l’énergie pour les propriétaires et les locataires
  • Amélioration de l’ambiance dans les locaux

Pour permettre la réalisation des objectifs, le programme a été scindé en deux phases. La première a débuté en juillet 2012 et s’est terminée fin juin 2017. Les résultats intermédiaires montrent que Global Real Estate a déjà réussi à diminuer considérablement les émissions de CO2 de son portefeuille: pour le millier d’immeubles intégrés dans le programme, l’optimisation de l’exploitation a permis de les abaisser en moyenne de près de 10% par rapport à 2012.

Empreinte écologique des immeubles

30

des émissions de CO2

40

de la consommation de ressources

50

de la consommation de ressources

Sources d’énergie écologiques

En vue de permettre la recherche précoce de sources d’énergie alternatives, les énergies fossiles des différents immeubles ont aussi été saisies lors des analyses sur place. Ces données constituent la base d’une évaluation prédictive des solutions de remplacement écologiques dans le domaine des énergies renouvelables, du chauffage à distance et de la production de chaleur sans émissions de CO2.

Avec son installation de biogaz, la famille d’agriculteurs Müller à Thayngen fournit de la chaleur à distance à un immeuble situé non loin de là.

Avec son installation de biogaz, la famille d’agriculteurs Müller à Thayngen fournit de la chaleur à distance à un immeuble situé non loin de là.

L’immeuble situé 16-20 Zielhagweg à Thayngen SH est un exemple d’alternative pour le chauffage. Ici, l’ancien chauffage au mazout a été remplacé par un système de chaleur à distance au bois, aux copeaux et au biogaz alimenté par une ferme toute proche. Autre exemple de l’utilisation de sources d’énergie propres: l’immeuble résidentiel situé au 559 de la Freiburgstrasse à Niederwangen. Dans le cadre de travaux de modernisation, une installation photovoltaïque a été montée sur le toit pour la consommation propre. Depuis sa mise en service, elle produit suffisamment d’énergie pour couvrir plus de 50% de la consommation d’électricité des 44 appartements loués.

Les immeubles de Thayngen et de Niederwangen ne sont que deux des multiples exemples qui ont été mis en œuvre durant la phase 1 du projet pour réduire les émissions de CO2 du portefeuille immobilier de Global Real Estate. Outre le remplacement de l’énergie fossile, de nombreuses mesures plus modestes ont été réalisées, contribuant à améliorer l’efficacité énergétique. Ainsi, le fonctionnement de l’installation de ventilation a été modifié au parc aquatique aquabasilea à Pratteln, et la génération et la répartition de la chaleur ont été optimisées au Trischlipark à Rorschach. Au total, 2600 mesures ont été appliquées et quelque 200 autres sont en cours de réalisation.

En cas d’écarts par rapport aux valeurs de consigne définies, le poste de commande central intervient immédiatement pour apporter des corrections.

Hansjörg Sidler, Sales Director Energy Efficiency de Siemens Suisse

Lancement de la phase 2 du programme

Au vu du succès de la première phase, le programme est entré dans sa deuxième phase en juillet 2017. Celleci durera jusque fin 2022. Sur la base des informations obtenues durant la première phase et de la poursuite des avancées techniques, l’objectif est d’accroître le nombre d’immeubles raccordés directement à l’Advantage Operation Center (AOC) de Siemens. Qui plus est, des catégories supplémentaires devraient être introduites pour l’optimisation de l’exploitation. Le programme contribue ainsi notablement aux efforts déployés dans le monde pour lutter contre le changement climatique. Car la construction et l’exploitation durables d’immeubles sont déterminantes pour la réduction à long terme des émissions de CO2 dans le secteur immobilier.

Novum – le magazin

S`abonner