La maison de retraite «Al Vigneto» se situe au milieu des vignobles tessinois.
News & Insights

Bâtiments et santé. Un jeu d’équipe.

La conception des pièces influence notre bien-être. Le concept d’architecture «guérissante», plus connu sous le nom de Healing Architecture, tient compte de cet aspect. Cette architecture conçoit les bâtiments en mettant l’accent sur le facteur bien-être, avec une influence positive correspondante sur la santé des patients et des résidents.

Pendant longtemps, l’architecture des immeubles de santé tels que les hôpitaux ou les maisons de retraite a constitué un marché de niche. Les bâtiments étaient conçus principalement selon les principes d’économie et de fonctionnalité.

Il est aujourd’hui prouvé que le design et l’architecture peuvent avoir une influence positive sur la santé mentale et physique et le rétablissement des résidents. La Healing Architecture (architecture «guérissante») se concentre sur le bien-être des personnes et prend en compte les possibilités de conception structurelle correspondantes. Des facteurs tels que le bruit, la disposition des pièces, les couleurs et la lumière sont pris en compte afin d’avoir une influence positive sur la santé des patients et de leurs proches.

Des études prouvent, par exemple, que le bien-être des patients se détériore si les salles de traitement sont situées au sous-sol. Une solution au niveau du sol permettrait de contrecarrer le sentiment de «descente». L’emplacement joue également un rôle important. Les bâtiments de santé deviennent une partie du tissu urbain et un espace d’échange et d’intégration.

La demande de biens immobiliers adaptés à l’âge augmente

Avec les progrès de la médecine, l’espérance de vie augmente. Notre société vieillit et la génération des baby-boomers prend sa retraite. Selon le Moniteur Suisse Q3 2019 du Credit Suisse1, environ 1,1 million de personnes prendront leur retraite au cours des dix prochaines années, la vague culminant en 2029 avec près de 125’000 nouveaux retraités. La tendance est claire, nous vieillissons de plus en plus. L’espérance de vie a presque doublé au cours des 100 dernières années. La Confédération prévoit que d’ici 2045, une personne sur dix en Suisse aura plus de 80 ans. Global Real Estate du Credit Suisse Asset Management investit depuis 2007 dans des maisons de retraite et de soins ainsi que dans des appartements et des résidences pour personnes âgées.

Avec un investissement dans des biens immobiliers de retraite et de santé, les investisseurs participent non seulement à un marché en pleine croissance, mais apportent aussi indirectement une contribution à la société.

Jessica Lindauer, gestionnaire de fonds chez Global Real Estate de Credit Suisse Asset Management

Intégrer au lieu d’isoler

De nombreux seniors aimeraient pouvoir choisir de rester vivre chez eux le plus longtemps possible. Les solutions de logement adaptées à l’âge deviennent donc de plus en plus importantes, même pour les propriétés existantes. Des changements structurels sont nécessaires pour permettre la qualité de vie et la liberté de circulation.

En termes de Healing Architecture (architecture «guérissante»), cependant, les appartements accessibles aux personnes à mobilité réduite, sans escaliers, sans baignoires et sans portes étroites ne sont qu’une partie de la solution. L’approche holistique va au-delà et n’isole pas les résidents, mais les fait participer activement aux activités sociales. Les infrastructures sur place – telles que les salles communes – favorisent les rencontres et invitent les gens à rester à l’extérieur de leur domicile. Dans les maisons de soins également, la communauté et le partage d’expériences jouent un rôle important dans la santé mentale des résidents. Aujourd’hui déjà, 15% des personnes de plus de 80 ans ne vivent plus chez elles. Elles doivent pouvoir maintenir une vie sociale afin de ne pas passer la journée isolées dans leur chambre.

Le logement des personnes âgées n’est donc plus seulement une question de capacité à répondre aux besoins d’une société vieillissante en matière de maisons de soins et d’appartements pour personnes âgées avec un logement adapté, mais aussi d’architecture pour soutenir la santé. C’est précisément ce que prend en compte la maison de retraite tessinoise «Al Vigneto» à Tenero, qui a été ouverte en 2017 et est exploitée par Tertianum.

Bien-être et services complets

La résidence pour personnes âgées abrite 69 appartements accessibles aux personnes à mobilité réduite ainsi que 38 chambres de soins simples et deux doubles au milieu des vignobles tessinois avec vue sur le lac Majeur. L’accent est mis sur l’échange social. L’espace vert avec jardin d’herbes aromatiques stimule non seulement les sens, mais invite également à se détendre avec sa palmeraie et sa pergola. Avec un arrêt de bus juste à côté de la propriété et un emplacement central à proximité de la gare et des commerces, la flexibilité et la liberté sont une priorité. Toute la zone est libre d’obstacles, les détails structurels ont été adaptés aux besoins des seniors: les interrupteurs ont une couleur différente des murs, les chambres sont conviviales et baignées de lumière, l’ameublement est adapté à l’âge des résidents et chaque appartement dispose d’un balcon avec vue sur la verdure. Des services internes tels qu’un salon de coiffure et un restaurant, mais aussi un centre médical, un système d’appel d’urgence 24 heures sur 24, du personnel de soins et un centre de physiothérapie répondent à tous les besoins. Ainsi, la résidence pour personnes âgées située au-dessus du lac Majeur est un domicile ensoleillé pour les seniors actifs. Outre sa fonctionnalité, elle offre également beaucoup de confort et de bien-être et donc un environnement favorable à la santé.

Novum – le magazine

S`abonner