Applications DLT pour le monde des affaires
News & Insights

Applications DLT pour le monde des affaires

Credit Suisse Asset Management a demandé à des étudiants de l'Université de Bâle de développer des approches de solutions pour simplifier les procédures «Know Your Customer». Les experts de la technologie des grands livres distribués (Distributed ledger technology / DLT) et les représentants du monde des affaires ont été particulièrement impressionnés par leur travail.

Comment simplifier le processus d'identification des nouveaux clients? Toutes les banques sont concernées par cette question. Elles sont obligées d’appliquer la procédure «Know Your Customer»(KYC) pour chaque nouvelle relation clientèle afin de lutter contre le blanchiment d'argent. Les procédures KYC entraînent des coûts substantiels pour ces institutions et sont également chronophages.

Grâce à des contrats intelligents, Ethereum permet aux utilisateurs de concevoir des programmes qui - grâce au DLT – sont exécutés exactement comme prévu et disponibles à l’échelle planétaire. La garantie d'exécution du code du programme rend possible une grande variété de nouvelles applications.

Grâce au Blockchain Challenge, les entreprises peuvent se positionner comme des employeurs attractifs, et recevoir en plus un document conceptuel sur la technologie du livre distribué qui traite de leur propre problématique, idéalement avec des propositions de mise en œuvre initiale.

Prof. Fabian Schär, directeur général du Center for Innovative Finance (CIF) et initiateur du Blockchain Challenge

Éviter les doublons

La réglementation interdisant d'abréger ou de simplifier les procédures de contrôle KYC, l'équipe d'étudiants mandatée par Credit Suisse Asset Management a recherché une procédure basée sur le DLT visant à prévenir les doublons. Les étudiants Kolja Sander, Stéphane Vez, Yeliz Cay et Janneke de Snaijer se sont attaqués à ce problème dans le cadre du Blockchain Challenge.

L'architecture du système devait être conçue de manière à empêcher le partage des données confidentielles des clients avec le réseau et à empêcher les participants à ce dernier de retracer les relations des clients avec d'autres banques impliquées. Pour trouver sa place dans un environnement d'économie de marché, le concept devait par ailleurs inclure également un système adéquat de récompenses et d'incitations.

La sécurité grâce à des contrats intelligents

Les étudiants ont basé leur approche de solutions sur des contrats intelligents et des protocoles à signatures multiples. L'anonymat est assuré par l'utilisation originale de systèmes de dérivation fondés sur des clés hiérarchiques déterministes et une autorité de certification. Sur cette base, l'équipe a rédigé l'architecture d'un grand livre autorisé dans lequel chaque participant exploite son propre nœud. Les fonctions KYC nécessaires sont fournies par une variété de contrats intelligents interconnectés. Toutes les fonctions sont résumées derrière un contrat intelligent principal, qui constitue l'interface centrale entre le système et les clients externes. Cette architecture modulaire permet une mise à niveau facile du système et une mise en œuvre rapide de nouvelles fonctions.

Transparence dans la chaîne d'approvisionnement

Novartis a cherché une solution intelligente à un problème quelque peu différent. Il s'agissait ici de concevoir une procédure pour améliorer la vérification des fournisseurs et des chaînes d'approvisionnement afin de garantir le respect des directives sans avoir à divulguer l'identité des sous-traitants. Aujourd'hui, l'administration centralisée des certificats n'est pas toujours en mesure de fournir une vérification sans erreur. En outre, il faut beaucoup de ressources pour mettre à jour les défauts et identifier les entreprises.

Deux étudiants en master, Julius Lüttin et Florian Gronde, ont élaboré un concept permettant d’assurer et de vérifier que toutes les entreprises d'une chaîne d'approvisionnement adoptaient un comportement responsable. L'accent a été mis sur une meilleure intégration des fournisseurs de second rang et de rang inférieur. Il existe un large éventail de sous-traitants de ce type, allant des fournisseurs de produits intermédiaires aux entreprises de nettoyage. Les multinationales connaissent généralement peu de choses sur ces entreprises.

La discrétion grâce au DLT

Les étudiants en master Julius Lüttin et Florian Gronde sont les fiers gagnants du Blockchain Challenge. Ils ont développé pour Novartis un concept qui permet aux participants de la chaîne d'approvisionnement de fournir la preuve qu'ils agissent de manière responsable sans avoir à divulguer des informations stratégiquement cruciales.

Le concept développé met en pratique la recherche et la transmission automatisées des certificats. Les identités souveraines permettent une administration décentralisée de ces certificats. Sur cette base, les participants à la chaîne d'approvisionnement peuvent désormais utiliser des preuves à divulgation nulle de connaissance pour attester de leur comportement responsable sans avoir à révéler des informations stratégiquement cruciales à leurs concurrents.

Le concept conçu par les deux étudiants en master s'est avéré si convaincant qu'ils ont reçu le premier prix du Blockchain Challenge et remporté la somme de 10 000 francs suisses. Les félicitations ont également été adressées à Team Port of Switzerland pour son concept de numérisation décentralisée des infrastructures portuaires et à Team BearingPoint pour sa plate-forme permettant de traiter les appels d'offres de projets de construction de manière transparente et rentable.

Une fusion idéale de la théorie et de la pratique

La fusion de la théorie et de la pratique réalisée dans le cadre du Blockchain Challenge est sans précédent. Le concours permet aux étudiants d'appliquer leurs connaissances acquises dans les cours universitaires à des problèmes du monde réel et de nouer des contacts précieux avec les entreprises. Les entreprises participantes, à leur tour, bénéficient de l'énorme savoir-faire des étudiants en matière de DLT, obtiennent des approches de solutions innovantes à leur problème et peuvent se positionner en tant qu'employeurs potentiels dans un cadre attrayant.

Scope - le magazin

S`abonner