Diversité hommes-femmes. L'Europe en tête
News et vidéos

Diversité hommes-femmes. L'Europe en tête

Selon le Credit Suisse Research Institute, les entreprises comptant au moins une administratrice dégagent 3,5% de rendement en plus que celles exclusivement gérées par des hommes.

Au cours de la première décennie du XXIe siècle, certains pays européens ont commencé à prendre des mesures pour favoriser la diversité hommes-femmes au sein des conseils d'administration. Les quotas introduits à l'époque portent enfin leurs fruits et amorcent une tendance mondiale. Le rapport «The CS Gender 3000: The Reward for Change» du Credit Suisse Research Institute examine cette tendance de façon détaillée et vérifie s'il existe un lien entre la diversité hommes-femmes et les performances d'une entreprise.

Du progrès dans les conseils d'administration

Les chercheurs ont analysé plus de 3000 des plus grandes sociétés au monde et passé en revue pas moins de 27 000 senior managers. Le nombre de femmes dans les conseils d'administration augmente, bien que de grandes différences persistent entre les pays et les régions. En 2015, la Norvège arrivait en tête, avec 46,7% de femmes dans les conseils d'administration. Le Japon fermait la marche avec seulement 3,5%, même s'il convient de préciser que ce chiffre a plus que triplé en cinq ans.

Une plus grande diversité est nécessaire dans les directions

Il reste toutefois beaucoup à faire, car la tendance positive ne s'est pas diffusée des conseils d'administration au senior management. À ce niveau, la progression de la diversité hommes-femmes est loin d'être satisfaisante. À l'échelle mondiale, le nombre de femmes exerçant des fonctions à haute responsabilité (CEO et personnes rapportant au CEO) a augmenté de moins d'1%: de 12,9% en 2014 à 13,8% en 2015.

Ne ratez pas l'occasion d'améliorer vos performances

Les entreprises qui n'ont pas encore pris le train de la mixité hommes-femmes doivent s'y mettre rapidement. En effet, il a été clairement démontré que les sociétés où les femmes sont plus nombreuses à occuper des postes à responsabilité – que ce soit au sein du conseil d'administration ou de la direction – enregistrent de meilleures performances.

Pour en savoir plus, regardez Richard Kersley, responsable Global Research Product, expliquant les conclusions du rapport.

Éliminer les disparités entre les sexes

Le Credit Suisse a récemment rejoint Ellevate Network, un réseau mondial pour femmes d'affaires. Celui-ci s'engage en vue de soutenir les femmes par des formations, de l'inspiration et des opportunités. Sa mission est de combler l'écart entre les sexes dans les entreprises en créant une communauté sur laquelle les femmes peuvent s'appuyer et dont elles peuvent apprendre.

«Nous sommes très heureux de collaborer avec Ellevate et de rejoindre un réseau de femmes extrêmement talentueuses et performantes. C'est l'une des nombreuses façons dont nous voulons construire la prochaine génération de leaders féminins au Credit Suisse», a déclaré Lydie Hudson, Chief Operating Officer de Global Markets au Credit Suisse.