Beaux-arts Goya: The Portraits

Goya: The Portraits

Afin de célébrer le soutien apporté par le Credit Suisse à l’exposition événement Goya: The Portraits à la National Gallery de Londres, la banque recourt à la technologie mobile pour explorer la vie des modèles de l’artiste.

L’élargissement de l’accès aux arts est capital dans le sponsoring de la National Gallery par le Credit Suisse (une collaboration qui a débuté en 2008), tout comme le gigantesque panneau de Trafalgar Square qui attire l’attention des passants en affichant quelques portraits choisis de l’exposition.

Ce panneau d’affichage vous incite à «donner vie aux portraits de Goya avec votre smartphone». Les utilisateurs peuvent photographier les sujets de Goya affichés sur le panneau avant qu’une technologie de reconnaissance d’images génère un commentaire explicatif de type audio guide concernant les modèles.

Chacun des commentaires explicatifs d’une durée d’une minute a été créé par le Credit Suisse pour soutenir la première exposition consacrée exclusivement aux portraits de Goya (du 7 octobre 2015 au 10 janvier 2016). Une fois le commentaire explicatif terminé, l’utilisateur a la possibilité de le réécouter, de découvrir un nouveau portrait ou d’en savoir plus sur le partenariat du Credit Suisse avec la National Gallery.

Près de la moitié des portraits de Goya qui subsistent à ce jour sont présentés à l’exposition, grâce à des prêts provenant de collections publiques et privées à Sao Paulo, New York, Stockholm ou encore Mexico, et bien entendu grâce à l’importante contribution du musée national du Prado de Madrid. Il s’agit également de la première exposition publique d’un certain nombre de portraits, jusqu’alors conservés dans des sphères privées par les descendants des modèles.

L’exposition étudie en profondeur le développement technique, stylistique et psychologique de Goya le portraitiste, retraçant sa carrière de ses débuts à la cour de Madrid à sa nomination en tant que premier peintre du roi Charles IV, sachant que dans le même temps, l’artiste devenait le portraitiste préféré de l’aristocratie espagnole.

En plus des toiles de Goya grandeur nature, l’exposition présente ses miniatures sur cuivre ainsi que ses superbes dessins rouges et noirs à la craie. De tous les portraits réunis pour cette exposition, celui de l’emblématique duchesse d’Alba, présenté pour la première fois en Grande-Bretagne et qui n’avait jusqu’alors quitté qu’une seule fois les États-Unis, a de fortes chances de susciter l’intérêt du public. Prêté par l’Hispanic Society of America de New York, ce tableau de 1797 montre l’amie et protectrice de Goya en «maja», vêtue d’une robe noire et d’une mantilla.

Goya

Xavier Bray, commissaire de l’exposition, souhaite que Goya: The Portraits permette de découvrir Goya comme l’un des plus grands portraitistes de l’histoire de l’art.

«Son approche novatrice, non conventionnelle, et sa capacité à révéler la vie intérieure de ses modèles, même dans ses portraits formels les plus imposants et les plus mémorables, ont porté l’art du portrait vers de nouveaux sommets», explique Xavier Bray. 

Les commentaires explicatifs du Credit Suisse permettront de mettre en lumière certaines de ces vies. L’engagement du Credit Suisse pour les arts se reflète dans sa longue collaboration avec la National Gallery, qui attire plus de 6,5 millions de visiteurs par an. Ce partenariat fournit un financement aux expositions et aux programmes éducatifs du musée, ainsi qu’à son programme d’ouverture nocturne.

Garrett Curran, CEO du Credit Suisse au Royaume-Uni, a déclaré: «C’est un immense plaisir de soutenir l’exposition Goya: The Portraits organisée par la National Gallery. Il s’agit de la première exposition exclusivement consacrée aux portraits réalisés par Goya. Elle offrira aux visiteurs une occasion unique de découvrir les principaux acteurs des importants changements qui se sont produits dans l’histoire politique et sociale de l’Europe au cours de la longue vie de Goya.»

Et Gabriele Finaldi, directeur de la National Gallery, d’ajouter: «Cette exposition fournit la meilleure vue d’ensemble possible des portraits de l’un des peintres les plus profonds et les plus incisifs à avoir posé son pinceau sur une toile. Le regard de Goya va au-delà des apparences et révèle la fragilité, la force, la folie et la sagesse humaines.»