À propos de nous Economie suisse

Economie suisse

Options de filtre

Affiche 1- 5 article(s) sur 5
Filter:
  1. Qualité de la localisation en 2019: Vaud avance de neuf places, Genève reste en milieu de tableau, Bâle-Ville prend la tête pour le moment

    Le Credit Suisse publie son analyse annuelle sur la qualité de la localisation des cantons et des régions

  2. Économie suisse 2020: Craintes de récession exagérées, la consommation soutient la croissance

    Le Credit Suisse publie le «Moniteur Suisse» pour le troisième trimestre 2019 ainsi que ses prévisions conjoncturelles suisses pour 2020

  3. Les PME suisses résistent avec succès au protectionnisme croissant

    Enquête PME 2019 du Credit Suisse

  4. Am Gotthard werden die Uhren neu gestellt

    Credit Suisse Bulletin zur Neat und ihren Auswirkungen auf die Schweizer Wirtschaft

  5. L’expulsion du paradis – Le Credit Suisse publie son étude 2016 sur le marché immobilier suisse

    L’année dernière, les intérêts négatifs ont offert aux investisseurs immobiliers des gains importants liés à l’évolution de la valeur. Par contre, on observe sur les marchés des utilisateurs des difficultés croissantes de commercialisation. En attestent la hausse des surfaces vacantes, des taux d’offre records et la durée d’insertion élevée des annonces. L’offre de logements locatifs et de surfaces commerciales devrait nettement distancer la demande en 2016, évolution à laquelle contribuent largement les taux d’intérêt bas. Car, au vu des rendements immobiliers comparativement élevés, beaucoup de capitaux sont injectés dans le développement immobilier. Les élargissements du parc en résultant semblent surpasser de plus en plus la demande de surfaces. Grâce à la demande supplémentaire de la part des réfugiés, la demande de logements en location peut en 2016 égaler celle de l’année dernière en nombre, mais les perspectives de revenus à la suite d’une baisse des afflux des travailleurs immigrants devraient s’obscurcir. Les économistes du Credit Suisse prévoient un recul de la demande également sur les marchés des surfaces commerciales. Y contribuent notamment les profonds changements liés à la révolution numérique. L’offre et la demande restent dans l’ensemble équilibrées uniquement sur le marché du logement en propriété. Seuls des taux d’intérêt en hausse ou des évolutions démographiques pourraient occasionner des tensions dans quelques années.