À propos de nous Responsabilité

Responsabilité

Options de filtre

Affiche 1- 10 article(s) sur 221
Filter:
  1. La pandémie n'est plus la seule préoccupation

    La pandémie n'est plus la seule préoccupation

    Pour la deuxième fois d'affilée, les Suisses désignent la pandémie comme leur principale préoccupation. Mais juste après, ils citent désormais le changement climatique et la prévoyance vieillesse.

  2. Le coût du logement pénalise les personnes à faibles revenus

    Le coût du logement pénalise les personnes à faibles revenus

    Le coût du logement est un sujet récurrent. Néanmoins, l'inquiétude accrue que suscite la hausse actuelle des loyers exige quelques explications. Elle oriente le débat vers l'importance du logement et les différentes problématiques en fonction de la classe de revenus.

  3. Milieux de vie en Suisse

    Milieux de vie en Suisse

    La fracture entre villes et campagnes, le conflit générationnel ou les différences entre régions linguistiques font parfois l'objet de vifs débats politiques et médiatiques. Solidaire, la population se concentre cependant aussi sur ses points communs.

  4. «La Suisse peut jouer un rôle de médiateur géopolitique»

    «La Suisse peut jouer un rôle de médiateur géopolitique»

    Il souhaite mener un dialogue positif avec l'UE et croit la Suisse capable d'agir en tant que «honest broker». Mais le conseiller fédéral Ignazio Cassis, chef du Département fédéral des affaires étrangères, s'exprime également de façon compétente et précise sur toutes les grandes préoccupations des Suisses.

  5. Vivre en période d'incertitude

    Vivre en période d'incertitude

    La pandémie montre aux citoyennes et aux citoyens à quel point la Suisse est résistante en temps de crise. Bien sûr, les Suisses surveillent de près la réaction des politiques, de l'économie et des médias face à l'incertitude, repèrent les améliorations possibles et réfléchissent à deux fois avant d'accorder leur confiance. Mais ils sont très peu nombreux à être affectés par des soucis existentiels.

  6. Credit Suisse Americas Foundation Makes a Commitment to Wake Tech

    Raleigh, NC, May 26, 2021 – Credit Suisse, one of the world's leading financial services providers, has announced a $250,000 commitment through its Credit Suisse Americas Foundation (CSAF) to support Wake Technical Community College (Wake Tech).

  7. Credit Suisse Americas Foundation Commits $600,000 to Braven

    Credit Suisse, one of the world's leading financial services providers, announced a $600,000, two-year commitment through its Credit Suisse Americas Foundation (CSAF) to support Braven, a nonprofit organization dedicated to closing the education-to-employment gap in higher education. The grant will support Braven's New York City operations, which launched last year.

  8. Le Credit Suisse et l'Université de Saint-Gall renforcent ensemble la recherche et l'apprentissage

    Le Credit Suisse noue un nouveau partenariat avec l'Université de Saint-Gall (HSG) dans le but de renforcer la recherche et l'apprentissage ainsi que de développer des compétences aux interfaces entre finance, gestion et droit. Dans le cadre de cette coopération, le Credit Suisse contribuera à l'encouragement de la formation et de la recherche à hauteur de 20 millions de francs pendant les dix prochaines années et permettra, en tant que partenaire fondateur et stratégique, la création du HSG Center for Financial Services Innovation et, par conséquent, la mise en place de plusieurs chaires.

  9. L'union fait la force

    L'union fait la force

    La pandémie de COVID19 affecte plus fortement la Suisse qu'aucun autre facteur depuis des décennies. Cette nouvelle grande préoccupation incite toutefois les Suisses à se serrer les coudes.

  10. Malgré le COVID-19, notre pays doit rester uni

    «Malgré le COVID-19, notre pays doit rester uni»

    La confiance de la population à l'égard du Conseil fédéral a nettement augmenté. Mais les attentes restent tout aussi élevées: le Conseil fédéral doit aider la Suisse à traverser au mieux la crise du coronavirus. Le conseiller fédéral Guy Parmelin dans un entretien avec Manuel Rybach.