Articles et stories

Le rôle des banques dans la promotion de l'égalité des sexes

Que se passe-t-il lorsqu'une banque s'engage en faveur d'une plus grande parité hommes-femmes parmi ses collaborateurs, en se concentrant tout particulièrement sur les ambitions définies dans le cadre de l'ODD 5? Découvrez-le dans un entretien avec Laura Hemrika, Global Head, Corporate Citizenship & Foundations, et Patsy Doerr, Global Head of Diversity and Inclusion du Credit Suisse.

Cette année, le Credit Suisse est l'hôte de l'événement phare de Business Fights Poverty à l'Assemblée générale des Nations Unies à New York – pourriez-vous nous en dire un peu plus sur les raisons pour lesquelles une banque comme le Credit Suisse soutient des initiatives de ce type?

Patsy Doerr (PD): Au Credit Suisse, nous estimons que développer et soutenir des mesures contribuant à une économie plus durable et inclusive est dans l'intérêt tant de notre organisation que de nos clients. Depuis l'introduction des ODD de l'ONU, nous menons des activités destinées à en favoriser la réalisation, en notre qualité d'établissement financier d'envergure internationale, d'intermédiaire financier et d'employeur ainsi que par le biais de la responsabilité sociale d'entreprise.

Laura Hemrika (LH): Nos initiatives globales dans les domaines de l'inclusion financière et de l'éducation visent à promouvoir la croissance inclusive et le développement social à travers des partenariats avec des organisations œuvrant dans divers secteurs de la société. Concernant l'inclusion financière par exemple, les investissements ont pour but de garantir un accès aux services financiers à des personnes économiquement défavorisées. Le soutien financier apporté par le Credit Suisse ainsi que les activités de bénévolat fondées sur les compétences de nos collaborateurs permettent à nos partenaires de générer un impact plus important.

Le Credit Suisse accorde une grande priorité au thème du genre et l'ODD 5 vise l'égalité des sexes – pouvez-vous nous en dire plus à ce sujet?

PD: Au Credit Suisse, l'égalité des sexes – qui s'inscrit dans le cadre plus large de nos actions en faveur de la diversité et de l'inclusion – constitue un enjeu majeur, tant en interne qu'à travers nos programmes d'impact social.

Par exemple, notre programme Real Returns destiné aux femmes offre aux professionnelles talentueuses et expérimentées (non nécessairement issues du secteur de la finance) qui ont interrompu leur carrière durant une période prolongée la possibilité de revenir dans la vie active via un cursus structuré de six mois. À la fin 2018, 295 personnes avaient participé aux 17 classes du programme lancé en 2014 et plus de 60% d'entre elles ont obtenu un poste permanent au Credit Suisse.

Par ailleurs, le Credit Suisse a signé en juin 2016 la charte Women in Finance (PDF) – un engagement à soutenir l'accession des femmes à des fonctions dirigeantes au sein de nos unités juridiques au Royaume-Uni. Nous avons également mis en place des programmes de développement régional et de mentoring ciblant spécifiquement le développement des talents féminins, tels que le «Mentoring Advisory Group» en Suisse, auquel plus de 1000 collaborateurs ont pris part depuis son lancement en 2009.

LH: Et nous nous attaquons à la question de l'autonomisation des femmes dans le monde grâce à nos programmes de responsabilité sociale d'entreprise. À l'heure actuelle, un milliard de femmes sont exclues du système financier formel. Financée par la Credit Suisse Foundation, notre Financial Inclusion Initiative entend renforcer la capacité de nos organisations partenaires à répondre aux divers besoins financiers de personnes au bas de la pyramide, à l'instar de notre partenariat avec Women's World Banking (WWB). Nous soutenons son «Leadership & Diversity for Innovation Program» (programme qui vise à fournir aux établissements financiers les outils et compétences nécessaires à la progression des carrières des femmes et à l'instauration d'une plus grande diversité au sein de leurs organisations ainsi qu'à renforcer leurs capacités à servir le marché des femmes).

Également financée par la fondation et réalisée par nos partenaires à but non lucratif, notre initiative Financial Education for Girls entend accroître la capacité financière d'adolescentes et de jeunes femmes, les sensibiliser à leurs droits sociaux et économiques et les aider à se construire un avenir meilleur. Nos partenaires à but non lucratif dispensent ce programme dans des écoles simultanément à un cursus plus vaste d'acquisition de connaissances essentielles, en plaçant l'accent sur des pays et endroits où les adolescentes et jeunes femmes sont particulièrement défavorisées du fait de leur genre, de leur milieu socio-économique et de leur environnement culturel. À ce jour, les pays ciblés par l'initiative sont la Chine, le Brésil, l'Inde, le Sri Lanka, le Rwanda et la Tanzanie. Les jeunes filles sont aussi encouragées à lancer leurs mini-entreprises, ce qui leur permet d'acquérir une expérience utile pour assurer leurs futurs moyens de subsistance.

On parle beaucoup de l'importance que revêt l'intégration de l'impact social dans les objectifs commerciaux – qu'est-ce que cela signifie pour le Credit Suisse?

PD: We believe that a positive impact on society and the environment can be achieved without sacrificing financial returns. We have been active in the sustainable investment space for over 16 years and continue to broaden our sustainable investment offering and align it more closely with the SDGs.

PD: Nous sommes convaincus qu'il est possible d'exercer un impact positif sur la société et l'environnement sans pour autant sacrifier la performance financière. Nous misons sur l'investissement durable depuis plus de 16 ans. Nous continuons d'élargir notre offre dans ce domaine et de l'aligner plus étroitement sur les ODD.

LH: De plus en plus, nos clients recherchent des opportunités d'investir dans des entreprises et des initiatives soucieuses des questions environnementales, sociales et de gouvernance. Nous assistons à un changement de paradigme, avec une génération actuelle bien plus orientée objectifs dans son comportement d'investissement.

En tant que dépositaires du capital de nos clients et citoyens du monde, nous nous employons à remédier aux lacunes identifiées par les ODD de l'ONU. Pour ce faire, nous établissons des partenariats avec des organisations privées, publiques et non gouvernementales partageant notre vision. Avec l'aide d'une équipe dédiée de spécialistes produits, nous nous attachons en outre à innover et à proposer des produits et services durables à travers l'ensemble des classes d'actifs et thèmes.