À propos de nous Press Release

Press Release

Le Purchasing Managers' Index (PMI) a dix ans

Etude du Credit Suisse sur le Purchasing Managers' IndexLe Purchasing Managers' Index (PMI) de Suisse célèbre aujourd'hui son dixième anniversaire. Le PMI est un indicateur conjoncturel avancé qui, chaque mois, reproduit l'évolution des affaires du secteur industriel suisse. Il affiche une forte corrélation avec des statistiques officielles publiées généralement bien plus tard. Ce qui fait du PMI un instrument précieux pour évaluer l'évolution conjoncturelle de l'économie dans son ensemble, comme l'explique le service Economic Research du Credit Suisse dans sa dernière publication.

Il y a exactement dix ans, les économistes du Credit Suisse et l'Association Suisse pour l'Approvisionnement et l'Achat (ASAA) créaient, sur le modèle américain, un PMI pour la Suisse. Celui-ci est devenu l'indicateur conjoncturel avancé le plus important de Suisse, à côté du baromètre KOF du centre de recherches conjoncturelles de l'EPFZ Zurich. Le PMI repose sur une enquête réalisée chaque mois auprès des membres de l'ASAA.

Disponibilité rapide et forte corrélation avec le produit intérieur brut réel
L'avantage essentiel du PMI sur des statistiques officielles comparables réside dans la rapidité de sa mise à disposition. L'indicateur du Credit Suisse et de l'ASAA permet ainsi de donner très rapidement un aperçu de l'évolution conjoncturelle du moment en Suisse. Il a fait ses preuves surtout dans l'identification des tendances à court terme de l'évolution économique générale. En effet, grâce à son étroite relation avec la croissance effective du produit intérieur brut réel, le PMI enregistre les tournants de la conjoncture avec une avance de trois à six mois en moyenne. Même s'il ne reproduit «que» le secteur manufacturier, qui ne représente plus que le quart de la valeur ajoutée totale du pays, le PMI est étroitement lié au produit intérieur brut parce que le secteur secondaire est gros consommateur de services. Celui-ci est donc largement responsable des fluctuations se produisant au cours d'un cycle conjoncturel.

Les indicateurs partiels fournissent des informations supplémentaires fiables,
disponibles rapidement

En plus de l'indicateur composite principal pondéré, les indicateurs partiels du PMI permettent de recueillir d'autres informations pertinentes. L'étude compare ainsi les indicateurs partiels de la production, de l'emploi et des prix avec les statistiques officielles comparables. Dans ces trois cas, on constate un degré élevé de concordance. C'est ainsi que la corrélation entre l'indicateur partiel de la production du PMI et la statistique de la production de l'Office fédéral de la statistique s'élève à 0,95 (la valeur 1 exprimant une corrélation parfaite). L'avantage du premier sur la seconde se situe à nouveau dans sa disponibilité nettement plus rapide. La statistique officielle de la production paraît en effet jusqu'à deux mois après la fin d'un trimestre, tandis que le PMI et ses indicateurs partiels sont calculés et publiés chaque mois.

Le PMI, instrument d'observation et de prévision de la conjoncture
Disponible rapidement et concordant fortement avec les statistiques officielles, le PMI est un instrument précieux pour observer et prévoir l'évolution conjoncturelle du secteur industriel ainsi que de l'économie suisse dans son ensemble. Le PMI est publié le premier jour ouvrable du mois à 15h 00 par le service Economic Research du Credit Suisse. Aujourd'hui même à 15h 00, le PMI entame donc sa onzième année.

La base est un sondage mensuel auprès de l'ASAA
Le PMI repose sur un sondage réalisé chaque mois auprès des membres de l'Association Suisse pour l'Approvisionnement et l'Achat (ASAA). Environ 200 directeurs d'achat d'entreprises industrielles suisses sont interrogés sur la marche des affaires par rapport au mois précédent. De nature qualitative, les questions concernent au total huit domaines: production, carnets de commandes, quantités d'achat, prix d'achat, délais de livraison, stocks de semi-produits et de matières premières, stocks de produits finis et emploi. Après un calcul simple, les résultats des réponses sont enregistrés dans des indicateurs partiels portant le même nom, dont cinq composent le PMI pondéré.